Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 13:42

Hier, Père, Mère et moi avons été aux Lokerse Feesten, pendant qu'Olivier faisait du babysitting.

Au programme, Alice Cooper (dont je ne connaissais aucune chanson) et Deep Purple (dont je ne connais que "Smoke on the water" c'est dire l'étendue de ma culture musicale).

J'aime beaucoup les Lokerse Feesten et j'étais certaine que ces deux (vieux) monstres nous feraient un show splendide.

 

Tout d'abord, je me suis rendue compte à 15 min de Lokeren que j'avais oublié les billets, heureusement j'ai retrouvé leur trace dans mon email (mais mon téléphone était presque à plat), sur place le charmant gars du helpdesk a retrouvé mes billets et nous a donné nos bracelets. Ouf.

Nous avons mangé un sandwich étonnant, jambon cuit (sur place et donc chaud), petits oignons frits (comme au chinois), sauce (indéfinie mais bonne), salade, tomate, dans un pain bagna. Excellent et pas trop gras/horrible.

 

Alice avait déjà commencé à chanter quand nous sommes arrivés.

Pour faire court, je me suis rarement autant amusée à un concert. Ce type a un sens de la scène incroyable. Pour chaque chanson, il a un nouveau costume ou un accessoire délirant (e.a. une guillotine, une marionnette géante de lui en Frankenstein, une nana déguisée en infirmière de l'enfer, sa tête coupée à qui un type roule des pelles suite à l'épisode de la guillotine etc...) Il distribue des tas de trucs au public, des colliers en pur plastique, des petits papiers argentés qui lance avec une épee etc...Tout cela sur un fond de bon vieux (Hard) Rock.

Il a fait quelques reprises également, Lennon, Morrison, Hendrick (Foxy Lady) et il faut avouer qu'il chante vraiment bien.

Son groupe est à son image, délirant, tatoué, clouté, ceinturé etc...

J'ai rarement vu un tel show et j'ai passé un super moment. Entre le pantalon collant à rayures rouges et sa camisole, je ne savais plus à quel saint me vouer.

 

Ensuite, après un grand final plein de bulles, de paillettes, de gros ballons, nous marquons une pause avant l'arrivée de Deep Purple.

Deux guitaristes, virtuoses, c'est à qui fera le truc le plus dingue avec ses doigts, c'est tellement incroyable qu'il est impossible de taper dans les mains en rythme, on regarde figé et puis on se sent un peu délaissé parce que finalement, en DVD ce serait bien aussi. Le chanteur a l'air du guy-next-door, vieillisant, l'air un peu saoul, que ça ennuie un peu d'être là, sa bouteille n'était pas vide en plus. Sa voix ne porte pas assez, elle est souvent couverte par la musique. Je m'ennuie.

Le clavieriste me fait penser à Charlie Oleg de Tournez-manège et le batteur ne m'amuse que quand il joue dans le noir avec des baguettes lumineuses.  Nous ne verrons pas la fin du concert, il est 1h du mat, nous rentrons.

Nous avons passé une bonne soirée, c'était amusant de voir mes parents se dandiner en regardant les musiciens de leur jeunesse.

Partager cet article

Repost 0
Published by sophie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents