Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:11

Ce soir, j'ai été chez Florence, ma psy qui fait du bien.

J'en ressors vivifiée, revigorée, dynamisée, heureuse.

Plus légère, plus confiante, plus joyeuse.

Je me sens vivante.

 

Aujourd'hui, nous avons parlé d'Hélène, de la trahison que j'ai ressentie, de ma colère, de la sienne et j'ai compris ce que je ne parvenais pas à comprendre et qui restait comme un petit caillou dans le fond de ma chaussure. Je me sens libérée.

Je ne suis plus en colère. Je pardonne. Je ne me sens plus coupable. Yes!

 

La prochaine fois, je parle de l'infâme C et j'espère que la magie s'opérera à nouveau.

 

Au détour de la conversation, nous avons parlé du cancer et elle a dit une autre petite phrase qui m'a libérée. La première fois que je lui ai parlé, je lui ai expliqué que j'avais vécu cela comme une trahison, je m'étais trahie, mon corps avait essayé de me tuer. Elle a souligné que si je me considerais coupable d'avoir créé le cancer, je devais alors me reconnaitre en tant qu'acteur dans la guérison, rien que de l'écrire, j'en ai des frissons. Moi, oui, moi je l'ai créé mais je l'ai aussi détruit. 1 contre 1. Balle au centre, je fais la paix avec moi-même. Je me rends justice. Je sens le poids qui s'enlève de mes épaules, ma cage thoracique prend de l'ampleur, soudain, il fait soleil en moi.

 

Par contre, il apparait clairement, que je serai tout sauf une maman ordinaire. Elle m'expliquait que la société brisait rapidemment la créativité des enfants. Elle prend l'exemple d'un enfant qui dessine un arbre bleu. Je pense: "tiens, chic, comme Gauguin, il faudra que j'emmène Oscar au musée d'Orsay", elle continue en expliquant qu'on conditionnera l'enfant pour qu'il ne dessine que des arbres bruns avec des feuilles vertes. Bon, certes, je constate que j'ai loupé la réponse standard (comme d'hab) mais je m'en tape, j'irai m'éclater à Paris avec Oscar, nous dessinerons des arbres bleus, des chiens verts, des soleils mauves en nous moquant du regard réprobateur des empecheurs de rêver grand et toc.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sophie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents