Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 22:20

Jeudi soir, je me suis encore énérvée sur la mère d'O. Oscar était malade et il a passé la journée chez elle. J'ai été le chercher à la fin de la journée. J'ai été reçue sans un mot, on m'a remit Oscar et son sac et on a fermé la porte. Super.

Evidemment, j'étais verte de rage, j'ai donc appelé mon papa.

Il m'a expliqué que si j'étais restée, tout le monde aurait dit que j'étais courageuse, que je me sacrifiais etc.

Mais je suis partie et cela fait de moi une mauvaise fille. Une femme qui choisit la vie. Difficile à assumer n'est ce pas de voir quelqu'un qui prend sa vie en main, assume sa responsabilité.

Il m'a ensuite rappelé que c'était mon choix.

Je lui ai répondu que oui, j'avais fait un choix mais le choix de celui qui choisit de se couper la jambe quand elle est atteinte de gangrène. Oui, je préfère perdre une jambe que la vie mais ça ne veut pas dire que je ne souffre pas, que cette jambe ne me manque pas et que je ne souffre pas de ce membre manquant mais oui, j'ai choisi de vivre.

Dès lors, j'assume du mieux que je peux, j'avance lentement sans cette nouvelle jambe, je trébuche, je pleure, j'enrage, je me maudis, je perds espoir etc... mais j'ai sauvé ma vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by sophie
commenter cet article

commentaires

Laurence 03/10/2014 14:05


Pour moi rester ce n'est pas courageux...Rester c'est se résigner!!!!


Moi aussi j'ai dis non...Maman solo depuis janvier après une relation compliquée de 12 ans avec le père de mon fils, aujourd'hui je me sens libérée...Les débuts n'ont pas tous les jours été
facile et me priver de mon fils une semaine sur deux non plus mais à refaire, je le referais!!! Beaucoup de courage...

Articles Récents