Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 16:35

Samedi, j'ai été commander des gateaux. Nous ne baptiserons pas Oscar mais il nous semblait important de fêter l'évènement avec nos familles.

Je me suis donc rendue dans une patisserie, Olivier était de garde, Oscar était avec moi, dans son Maxi-Cosi (dieu que ça pèse cette saloperie).

La patisserie est toute petite, j'ai installé Oscar dans un coin de la pièce, pour qu'il ne soit pas dérangé, j'ai regardé le comptoir et j'ai attendu mon tour.

ça a pris du temps, le couple qui était en face de moi avait une importante commande à faire, ça a été un peu long. Pendant ce temps, des nouveaux clients arrivaient, j'ai rémarqué un monsieur un peu âgé, une femme enceinte (en fait elle ne l'était plus mais n'avait pas encore récupéré sa ligne...)

J'ai passé ma commande, j'ai déplacé Oscar pour qu'il soit à côté de moi. Il y avait deux vendeuses, celle qui s'occupait de moi m'a demandé de passer à la caisse, Oscar est resté à un mètre de moi. J'ai sorti mon portefeuille, et c'est là que j'ai entendu la deuxième serveuse s'écrier "Mais il est parti avec le bébé!".

Mon coeur a cessé de battre, j'ai crié "Oh my god" (en anglais dans le texte), en une seconde j'étais dehors, il faisait marche arrière et en blaguant il m'a dit "vous devriez faire attention à votre bébé"...J'ai dit "Mon coeur a cessé de battre..." et j'ai commencé à pleurer, je tenais le Maxi-cosi, je regardais ce type qui visiblement avait voulu faire une blague et ne s'était pas rendu compte de ce qu'il venait de faire, je continuais à pleurer, il disait "ça va aller Madame, ça va aller?" et je pleurais toujours.

J'ai récupéré mon fils, j'ai payé, je pleurais toujours. La vendeuse aussi, la fausse femme enceinte aussi. J'ai repris ma voiture, j'ai été chez ma grand-mère et j'ai poursuivi ma journée.

En arrivant chez ma copine B, j'ai demandé un truc alcoolisé, je crois que mon organisme commençait seulement à se détendre, à se remettre du choc, de la peur. Je l'ai tenu dans mes bras toute la soirée, j'étais incapable de le déposer.

Oscar va bien, il n'a rien compris, mais je suis morte de trouille maintenant et je continue à pleurer.

 

Et merde.

Partager cet article

Repost 0
Published by sophie
commenter cet article

commentaires

sophie 20/08/2013 21:33


C'était résolument la plus mauvaise blague du monde. Je n'ai cependant pas senti de méchanceté ou de volonté de nuire et j'avoue que je n'ai même jamais pensé à appeler la police. Par contre, ça
m'a résolument servi de leçon, depuis dans chaque magasin, à cahque instant, je reste scotchée à lui.

Aurélie M 20/08/2013 15:38


Mais enfin, quel abrutis!!!

Ann 20/08/2013 15:19


Et sa gueule dans les gâteaux, ça le fait rire aussi ?


C'est de loin la 'blague' la plus débile, la plus cruelle et la plus révoltante que j'ai jamais entendue...ce type aurait mérité que tu appelles les flics...


Tu vas peut-être t'en vouloir longtemps de ne pas avoir réagi différemment (j'aurais fait pareil,hein)..le monde est cruel avec les mamans mais Oscar va bien et pour longtemps également.


Quand j'arrive pas à me changer les idées je regarde un bon classique rigolo genre 'Le père Noël est une ordure' ou Kaamelott...ça marche bien.


Bizz

fiorile 20/08/2013 12:12


Pleurer je l'aurai fait après lui avoir fracassé sa gueule de connard

Vanette 19/08/2013 20:58


Je me serais écroulée également, mais après avoir appelé les flics et porté plainte pour tentative d'enlèvement.
Un blague ???? On ne blague pas en volant un bébé.

Articles Récents