Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 21:40

J'ai trouvé chez Pêle-Mêle, un enregistrement audio de "La gloire de mon père", récité par Pagnol lui-même.

Je me suis replongée avec délices dans ces récits: le Petit Paul, Augustine, le papa Maître d'école, Marcel, l'Oncle Jules, les cigales, le magasin du brocanteur et finalement, les bartavelles.

Un peu comme la pub de fingers, c'était tellement bon que c'était trop court, j'avais envie que le trajet (j'écoute toujours mes livres audio dans la voiture, ça rend les trajets tellement plus agréables). ne s'arrête jamais. J'ai eu des sourires plein la tête.

 

Je ne connaissais que de nom la trilogie marseillaise : "Marius"; "Fanny" et "César".

Si "Marius" m'a laissée relativement indifférente, j'ai été particulièrement sensible à "Fanny" et à ce passage en particulier:

 

Pour rappel, (et attention spoiler), Marius et Fanny sont amoureux (amants également) mais Marius rêve de partir en mer. Fanny préfère le voir partir plutôt que de vivre près d'un Marius malheureux. Il part (comme un con) et elle découvre qu'elle est enceinte. Panisse, un vieil ami du père de Marius, désire se remarier suite au décès de sa femme et Fanny est bien jolie.

Pour éviter d'être déshonorée, Fanny épouse Panisse, reconnaissante. Panisse lui est heureux à l'idée d'avoir enfin un bébé fut-il d'un autre.

Deux ans plus tard, Marius revient, il découvre qu'il a un fils. Il souhaite récupérer femme et enfant.

César, son père, lui dit alors: "Cet enfant, quand il est né, il pesait quatre kilos... Ceux-là, c'est sa mère qui les a faits. Maintenant, il arrive à sept... Ces 3 kilos de plus, c'est 3 kilos d'amour"...

 

Moins charmants que les souvenirs d'enfance, j'ai cependant passé un moment agréable en compagnie de César et compagnie.

 

PS: Oscar 6kgs d'amour.

Partager cet article

Repost 0
Published by sophie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents